Résolutions

Résolutions adoptées à l'Assemblée Général 2014

 

1. FAMILLE

Résolution:

L’UMOFC encouragera et soutiendra ses Organisations membres et ses représentantes qui  travaillent dans les  forums internationaux afin de privilégier le thème de la Famille et les défis les plus urgents auxquels elle est  confrontée, à  travers:

• Des programmes particulièrement dirigés vers les jeunes gens, programmes qui doivent  mettre en relief la valeur de la Famille; comme pièce fondamentale  de la vie et de l´avenir du monde; comme élément éducateur dans le domaine de la spiritualité et  des valeurs  évangéliques.
• Des campagnes visant à promouvoir la complémentarité de l´homme et de la femme ; à prévenir et  faire cesser la discrimination contre les femmes et les filles; à éliminer toute forme de violence familiale et  toute sorte d´abus.
• L´assistance aux mères célibataires et à leurs enfants, en les accueillant au sein de nos Organisations et en confortant toute politique visant à aider ces mêmes personnes.
• L’encouragement des Gouvernements à interdire les pratiques de modification, de manipulation et de traitement du matériel reproductif humain; c´est-à-dire interdire tout ce qui entraîne la destruction d´embryons  humains.

Ce travail sera appuyé par la présence d´articles et de sections spéciales dans  les publications de l´UMOFC; par le  lancement d´une “campagne pour la mise en valeur de la Famille” à travers ses Organisations et  à travers le monde.

2. TRAFIC HUMAIN

Résolution:

L’UMOFC, ses Organisations membres et ses représentantes dans les forums internationaux vont travailler individuellement ou en réseau avec d´autres Organisations confessionnelles ou non, pour:
a) Aider les  familles, les écoles, l´Église et la communauté à prendre conscience de la traite des êtres humains afin de l´empêcher. 
b) Accompagner et soutenir les victimes; travailler pour la reconstruction et l´intégration sociale  de ces mêmes victimes.
c) Dénoncer et agir contre les structures qui réduisent les personnes à l´état d´objet.
d) Exiger la responsabilité de l´État en ce qui concerne la pratique de la traite des êtres humains; promouvoir différentes actions concrètes comme par exemple établir une législation qui signale l´achat de services sexuels comme un acte criminel.
e) Fournir une assistance aux victimes de la violence sexuelle qui ont une relation directe avec le trafic; lutter contre la culture de l´indifférence et de l´impunité.  


 

3. DIALOGUE POUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE

Résolution:

Afin de créer un climat de compréhension et de respect mutuel et de contribuer ainsi à la réalisation de la paix dans le monde, l’UMOFC, ses Organisations membres et ses représentantes qui travaillent dans  les  forums internationaux doivent:
- Cultiver et promouvoir un dialogue respectueux avec le monde; avec les personnes d´autres confessions chrétiennes et d´autres religions; au sein de l´Église Catholique entre les Organisations membres et entre les femmes appartenant à ces mêmes Organisations.
- Promouvoir le dialogue en  tant que méthode d´Évangélisation.
- Exhorter les Gouvernements à promouvoir et à garantir la liberté de conscience, la liberté religieuse et la tolérance.

 

4.  PRÉVENTION DE L’ADDICTION POUR UNE VIE AVEC AVENIR

Résolution:

L’UMOFC doit promouvoir, à travers ses Organisations membres, l´incorporation du thème de l´alcool et des drogues, dans ses programmes d´action; en vue d´entreprendre la sensibilisation et de fixer les tâches liées à la prévention; dans tous les domaines relevant de sa compétence, en accordant une attention toute particulière aux enfants, aux jeunes gens et aux familles. L’UMOFC doit stimuler le travail en réseau avec d´autres institutions de la même confession mais aussi de confessions différentes, avec des ONG non confessionnelles qui partagent ses valeurs éthiques et spirituelles.

 

5. PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

Résolution:

L’UMOFC, ses Organisations membres et ses représentantes internationales doivent:
a) Travailler avec les Organismes internationaux, les entités gouvernementales, les responsables gouvernementaux, les sociétés civiles, les églises pour éliminer la corruption en établissant des programmes de prévention qui encouragent la bonne pratique gouvernementale, la responsabilisation et des systèmes de communication appropriés.
b) Sensibiliser les familles et les communautés aux effets destructeurs de la corruption tout  en favorisant une culture de la vérité et  de l´honnêteté.

 

6. LE DROIT À UN ACCÈS SUFFISANT À L’EAU POTABLE ET À L’ASSAINISSEMENT.

Résolution:

L´UMOFC et ses Organisations membres doivent privilégier, chez leurs membres, l´emploi de bonnes pratiques en ce qui touche à l´utilisation durable de l´eau. Elles  doivent, avec les représentantes internationales de l’UMOFC encourager les Gouvernements à: a) garantir le droit  d´accession à l´eau potable et à l´assainissement adéquat, b) élaborer des plans d´action nationaux pour la gestion durable de l´eau basée sur une approche participative de la population, à travers le dialogue et l´organisation d´ateliers et c) Sensibiliser les Organisations Membres de la croissante menace de produits pharmaceutiques dans les systèmes d'eau affectant la faune et la santé humaine.

 

Cliquez ici pour découvrir les nouveaux membres du Conseil

 

Cliquez ici pour découvrir les nouveaux membres du Comité Exécutif