Septembre 2016

Message Mensuel Septembre 2016

                                                                    

 

Mère Teresa sera canonisée le dimanche 4 septembre. Elle est le symbole de l'humilité. Déférence et humilité sont les deux mots que je veux proposer ce mois-ci, selon le schéma donné par le Pape François sur chaque lettre du mot MISERICORDIA (en latin).

La déférence [Rispettuosità]  est le talent des âmes nobles et délicates ; des personnes qui cherchent toujours à montrer un respect authentique envers les autres, envers leur propre rôle, envers les supérieurs, les subordonnés, les dossiers, les papiers, le secret et la confidentialité ; des personnes qui savent écouter attentivement et parler poliment. L’humilité, de son côté, est la vertu des saints et des personnes remplies de Dieu qui, plus elles acquièrent de l’importance, plus grandit en elles la conscience de n’être rien et de ne rien pouvoir faire sans la grâce de Dieu (cf. Jn 15, 8). Dans le commentaire sur ces deux mots nous pouvons voir une sorte de miroir de Mère Teresa, un modèle pour l'UMOFC, en particulier pour celles qui ont une responsabilité dans l'UMOFC. Mère Teresa nous rappelle aussi notre priorité choisie à Fatima: au service de celles et ceux qui souffrent dans le monde. Elle nous encourage à vivre la mondialisation de la solidarité face à la mondialisation de l'indifférence. La solidarité constitue « l'un des principes fondamentaux de la conception chrétienne de l'organisation politique et sociale … Ce principe est illuminé par la primauté de la charité … Le comportement de la personne est pleinement humain quand il naît de l'amour, manifeste l'amour, et est ordonné à l'amour. Cette vérité est également valable dans le domaine social: il faut que les chrétiens en soient des témoins profondément convaincus et sachent montrer, par leur vie, que l'amour est la seule force (cf. 1 Co 12, 31-14, 1) qui peut conduire à la perfection personnelle et sociale et orienter l'histoire vers le bien.» (DES 580)

Autres lectures :

Doctrine sociale de l'Église 197 – 208; 388- 392.

Prière de compassion de Mère Teresa

Seigneur, ouvre nos yeux

que nous puissions Te voir dans nos frères et sœurs.

Seigneur, ouvre nos oreilles

que nous puissions entendre les cris de la faim,

du froid, de la peur, des opprimés.

Seigneur, ouvre nos cœurs

que nous puissions nous aimer comme Tu nous aimes.

Renouvelle en nous ton Esprit.

Seigneur, libère-nous et fais que nous soyons un.

Amen