+39 0688805260 - info@wucwo.org - Nous contacter

face iconinstagram icon

Articles

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

 

Violence against women 2

 

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l'UMOFC a voulu s'unir, à travers ce communiqué, à toutes les organisations internationales qui œuvrent sans relâche pour l'élimination de la violence contre les femmes.

Communiqué :

La Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, instituée en 1999 par l'Assemblée générale des Nations Unies, rappelle chaque 25 novembre l'engagement incontournable de tous, institutions publiques et privées, associations et mouvements à poursuivre dans tous les contextes la réflexion et la sensibilisation pour vaincre le phénomène rampant et très déplorable de la violence contre les femmes.

Aujourd'hui, tous, la société civile, les institutions et les associations nous disons STOP A LA VIOLENCE A L'EGARD DES FEMMES par des manifestations, des débats, des discussions et des conférences, mais ce n’est pas assez. Un mouvement éthique fort est nécessaire pour briser la sous-culture de la "possession" ; le silence doit être rompu ; les femmes ne doivent pas sous-estimer et ne doivent pas cacher les premiers signes de danger pour éviter le "crescendo" qui mène aux actes irréparables.

Nos associations et organisations, toujours attentives aux enfants et aux femmes, lancent un appel à l'occasion de l'anniversaire du 25 novembre, pour que nous puissions investir plus d'attention et d'énergie dans la prévention de tous les phénomènes de violence, y compris ceux qui sont générés et nourris dans la famille et qui touchent également les enfants, souvent victimes directes et passives de la même violence.

Seule une éducation au respect de la personne et un travail capillaire contre tout stéréotype, ainsi qu'une politique institutionnelle claire et forte contre la violence, peuvent aider notre société à progresser en humanité. Il s'agit de reprendre un vaste travail culturel sur la valeur de la personne humaine, surtout là où elle est la plus faible ; il faut reprendre, en le lisant dans le monde actuel, le projet de promotion et de croissance spirituelle, sociale et politique des femmes.

Tout au long de l'histoire, les femmes ont lutté pour l'égalité de dignité et de droits avec leurs semblables. Bien qu'elles aient obtenu des résultats significatifs en termes de participation démocratique et d'égalité des chances, les actes de violence sont malheureusement encore perpétrés tous les jours et de nombreuses formes de discrimination (travail, vie sociale, politique), de préjugés et de stéréotypes existent encore aujourd'hui. C'est pourquoi nous considérons qu'il est nécessaire et urgent, d'une part, d'adopter avec détermination des programmes éducatifs axés sur la non-violence et le respect de l'autre et, d'autre part, de fournir un soutien familial adéquat et des instruments législatifs et sociaux novateurs qui contribuent à mieux harmoniser la vie familiale avec la vie personnelle et professionnelle des femmes.

Nos associations et organisations se sont engagées à renforcer le réseautage avec toutes les parties prenantes au niveau local, conscientes que plus le sens des responsabilités sera intense et commun, plus grande sera l'efficacité pour briser et éliminer le fléau social de la violence faite aux femmes.

En mémoire de toutes les femmes victimes de la violence, de la guerre et de la pauvreté, des femmes contraintes de fuir leur pays, des femmes mortes avec leurs enfants, des femmes victimes de la traite, nos associations et organisations engagées dans la promotion sociale, civile et culturelle des femmes de tous les coins de la terre, à commencer par la famille, appellent les institutions responsables à mettre en pratique toutes les règles pour combattre la violence faite aux femmes.

Nous espérons aussi que de plus en plus, dans la vie du pays et dans l'Église, nous pourrons promouvoir la présence des femmes comme le Pape François le souhaite : « il faut encore élargir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l’Église. Parce que « le génie féminin est nécessaire dans toutes les expressions de la vie sociale ; par conséquent, la présence des femmes dans le secteur du travail aussi doit être garantie » et dans les divers lieux où sont prises des décisions importantes, aussi bien dans l’Église que dans les structures sociales » (EG 103).

 

UMOFC (Union Mondiale des Organisations Féminines Catholiques)

ACLI (Associazioni Cristiane Lavoratori Italiani)

Azione Cattolica Italiana

Centro Italiano Femminile

API-COLF (Associazione Professionale Italiana Collaboratori Familiari)

Confederazione Italiana dei Consultori Familiari di Ispirazione Cristiana

Coordinamento nazionale donne CISL

Fondazione Beato Federico Ozanam- San Vincenzo De Paul

* Important document lancé à l’ONU Le 6 octobre 2011, un Document d'experts délivré aux Nations Unies, New York: les Articles de San José

Important document lancé à l’ONU

Le 6 octobre 2011, un Document d'experts délivré aux Nations Unies,

New York: les Articles de San José

Les Articles de San José donnent la preuve qu’il n'existe pas de ‘droit international à l'avortement’, contrairement à ce que disent le personnel de l'ONU et d'autres t ce que pensent beaucoup de personnes. Ce document donne un outil pour nous aider à réfuter ces allégations et de faire valoir les droits de l'enfant à naître en droit international.

Voir: http://www.sanjosearticles.com/ et diffuser cette information largement parmi vos membres, vos organisations et vos gouvernements

* Pour une nouvelle évangélisation de la politique international

* fermina alvarez alonso

Nous vivons un moment particulier de l’église, que la proposition d’une « nouvelle évangélisation » ad intra et ad extra interpelle. Même si pour certains ce terme n’est pas encore très clair, il est évident que le monde a vraiment besoin d’un nouvel élan de pensée, de témoignage cohérent et de crédibilité de la part des chrétiens. On transmet ce que l’on croit (évangélisation ad extra), et l’intensité avec laquelle on croit montre, de quelque manière, l’authenticité de vie du chrétien (évangélisation ad intra). Pour rendre effective dans l’église ces deux dimensions, le saint-père a programmé le prochain synode des évêques, prévu en octobre 2012. Il devrait amener à un débat et à une réflexion sur l’intensité avec laquelle le peuple de dieu tout entier vit sa propre foi et l’annonce.

Lire la suite...

Voix de Femmes

WV47 cover FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "De Fatima à Dakar, 2014-2018". 

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Galeries de photos

galerias

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Présentation de l'UMOFC

wordcloud FAQ

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel