+39 0668400213 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon

Activités Régionales

De Séoul à Dakar - Corée

korea

L’Assemblée générale de Dakar au Sénégal m’a semblé si distante, malgré le fait que l’UMOFC est une organisation familière à laquelle CWO Corée participe depuis 1983. C’est peut-être à cause de la lourdeur de l’élection à laquelle j’ai été confrontée en tant que candidate au Conseil. En outre, le vol de 20 heures à destination de Dakar (avec un transfert) n'a pas été facile non plus.

Après avoir subi quatre types de vaccinations, le 15 octobre, notre groupe de neuf personnes, y compris le révérend Cho Sung-Poong, est arrivé à Dakar, au Sénégal, une terre inconnue. L'AG était une nouveauté pour la plupart d'entre nous, à l'exception de moi-même et d'un autre membre, Rosa. Cependant, nos préoccupations initiales et nos attentes concernant les terres africaines non visitées ont rapidement été oubliées grâce à la chaleur de 450 personnes de 48 organisations réparties dans le monde entier. L'AG se tenait en Afrique pour la première fois en près de 40 ans, depuis l'Assemblée générale de Tanzanie en 1979. Le désir depuis longtemps chéri des femmes africaines d'accueillir une assemblée générale de l'UMOFC était devenu réalité et leur participation était donc extraordinaire.

Le premier jour de l'AG, il y a eu une cérémonie d'ouverture au Grand Théâtre de Dakar, à la suite d'une belle messe d'ouverture à la cathédrale de Dakar.  Des cardinaux et des archevêques, ainsi que le président du Sénégal et de nombreux responsables gouvernementaux ont assisté à la cérémonie, alors même que cette nation est principalement musulmane. Cela m'a fait comprendre tous les efforts déployés pour préparer la cérémonie et nous faire sentir que nous étions les bienvenus. Je remercie la CUDAFC Sénégal.

Au cours des deux jours qui ont suivi la cérémonie d'ouverture, cinq tables rondes ont été consacrées aux documents du pape François, ce qui nous a permis d'évaluer et de présenter nos activités des quatre dernières années. Devant tenir compte de quatre langues étrangères, nos membres coréens ont présenté les activités de notre organisation, écouté les autres organisations et discuté des problèmes et difficultés de chaque groupe.

Toutes ces activités nous ont aidées à choisir les quatre résolutions, qui guideront nos organisations membres au cours des quatre prochaines années. Nous avons également reconnu que nous devrions travailler dur pour éduquer nos membres afin de répondre à l'appel à la Sainteté, qui était la quatrième résolution. J'ai vu des femmes de l'UMOFC du monde entier se rassembler pour échanger des informations, discuter des problèmes, déclarer la solidarité et donner la priorité aux quatre résolutions en seulement quatre jours. Je me suis demandé un instant si cela était dû à la force sous-jacente de l'UMOFC avec ses 100 ans d'histoire. Cependant, je me suis vite rendu compte que c’était la présence du Seigneur qui nous aidait tout au long.

« Car là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux » (Matthieu 18,20)

Le dernier jour de la session plénière, des élections ont été organisées pour choisir la prochaine Présidente Générale et les membres du nouveau Conseil. Il fut très utile que le père Whelan nous guide dans la contemplation spirituelle avec discernement et que tous les membres aient prié pour être libres et éclairées pour l'élection légitime du nouveau Conseil. Après mon élection au Conseil, j'ai été submergée par la pensée de la responsabilité dorénavant mienne.

Comment puis-je contribuer à l'UMOFC au cours des quatre prochaines années? Quel rôle serait-il souhaitable de jouer dans la région Asie- Pacifique en tant que membre coréen du conseil coréen de l'UMOFC? Comment puis-je aider l'UMOFC à développer la vision de la nouvelle Présidente Générale? Comment pouvons-nous intégrer les résolutions de l'UMOFC à la réalité des organisations de femmes catholiques coréennes? Beaucoup de pensées et de questions m’ont traversé l’esprit.

Le jour le plus impressionnant de l'Assemblée de Dakar a été le jour de la messe de clôture. La messe de clôture, qui comprenait des danses et des chants, s'est déroulée à l'extérieur pendant trois heures sous une chaleur torride de 36 degrés. Cela m'a permis d'apprécier nos différences culturelles, étant donné que je n’étais habituée qu'aux messes tranquilles. La vue d’environ 3000 femmes sénégalaises, toutes vêtues du même uniforme, participant solennellement pendant trois heures, était tellement sainte et m’a beaucoup touchée.

Par pur hasard, j'ai également été choisie comme l'une des porteuses des offrandres pour la cérémonie. En me remémorant la vive impression d'être la seule Asiatique dans une procession de femmes sénégalaises, je remercie le Seigneur de m'avoir permis d'apprendre et de vivre de nombreuses expériences lors de l'Assemblée de Dakar. Je promets une fois de plus que je ferai de mon mieux pour jouer le rôle de pont entre l'UMOFC et le CWO Corée ainsi que pour les femmes catholiques en Asie.

 

Isabella Eunyoung Park

Membre du Conseil de l'UMOFC, Corée

Voix de Femmes

luglio 2020 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Éliminons la discrimination et la violence contre les femmes". 

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Galeries de photos

galerias

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

wordcloud FAQ

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel