+39 0668400213 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon

LES ANNÉES FONDATRICES : 1910 -1914

C’est en 1910 que la Vicomtesse de Vélard, Présidente de la Ligue Patriotique des Françaises (devenue plus tard l‟Action Catholique Générale Féminine, ACGF) proposa de réunir les ligues catholiques de femmes du monde entier.

Cette première rencontre, baptisée Comité d'initiative, eut lieu à Bruxelles (Belgique) et regroupait les ligues d'Allemagne, d'Angleterre, d'Autriche, de Belgique, du Brésil, d'Espagne, de France, de Lorraine, du Portugal, de Suisse et d'Uruguay, ainsi que l'Association Internationale Catholique de la Protection de la Jeune Fille (devenue depuis Association Catholique Internationale des Services de Jeunesse Féminine, ACISJF).

Lire la suite...

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

1914-1918

Avec la guerre de 1914-1918, l'Union cesse de fonctionner et ne reprendra qu'en 1921. Néammoins la Présidente arrive à garder des liens avec le Vatican ainsi qu'avec plusieurs ligues nationales.

LA REPRISE ET L’ESSOR : 1921 - 1939

1921

Une réunion du Bureau a lieu à Cracovie (Pologne) pour la remise en route de l'Union.

Préparation du cinquième Conseil International prévu à Rome l'année suivante.

1922

Cinquième Conseil International à Rome : « Préservation et propagation de la Foi »; campagne féminine pour la moralité ; trafic des femmes ; préparation aux devoirs civiques de la femme. Madame Steenberghe-Engeringh (Pays-Bas) est élue Présidente (nommée par le Pape) et le restera pendant 30 ans. Sous son impulsion l'UILFC prit un essor considérable, prête à devenir l'UMOFC en 1952. Avec 19 nouvelles associations, l'Union compte 40 ligues dans 20 pays.

Lire la suite...

LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

1940-1945

Le 14 mai 1940, Madame Steenbergher Engeringh détruit les archives qui se trouvent aux Pays-Bas « pour empêcher les envahisseurs de s'en emparer et de se servir d'elles pour retrouver les personnes qui avaient collaboré avec nous (l'Union).» (Cahiers, février 1946). Elle est elle même chassée de sa propre maison.

Juin 1940 : Perquisition de la police allemande au siège de l'UILFC, aux Pays-Bas. Le Dr. J.H.E.J Hoogveld, aumônier de l'UILFC depuis 1930, est interrogé par la Gestapo et meurt des suites des mauvais traitements subis.

Pendant cette période le travail s'est poursuivi localement dans certains pays, suivant les possibilités.

L’APRES GUERRE

1945

Reprise des contacts pour la remise en route du travail international.

Les Nations-Unies créent la Commission de la Condition de la Femme en 1946, avant d'adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, le 10 décembre 1948.

1947

Onzième Congrès International à Rome, précédé d'une semaine d'étude : « L'apport de la femme chrétienne à la communauté humaine ».

Pour pouvoir obtenir le statut consultatif à l'UNESCO, la Section des Jeunes de l'Union se détache et forme désormais la Fédération Mondiale des Jeunesses Féminines Catholiques (FMJFC). Elle garde néammoins des liens étroits avec l'UILFC et sa Présidente participe aux réunions du Bureau.

Lire la suite...

L’UMOFC : LA MATURITE 1952 – 1999

1952

Treizième Congrès International à Rome : « La Paix du monde et l'apport de la femme catholique ». Les nouveaux Statuts sont votés par le Conseil et approuvés par le Saint Siège.

L'Union prend officiellement le nom de Union Mondiale des Organisations Féminines Catholiques (UMOFC). Marie du Rostu (France), déjà Vice-présidente de la section jeune de l'Union en 1926, est élue Présidente par le Bureau.

L'UMOFC va regrouper 36 millions de femmes de 166 organisations réparties dans 66 pays des cinq continents. En effet, à partir de 1952 de nombreux pays d'Afrique, mais aussi d'Asie et d'Océanie vont rejoindre l'UMOFC l'amenant à son plein épanouissement et à une véritable envergure internationale.

Parmi ces 166 organisations, il faut signaler quelques grandes associations internationales comme l'Association Internationale des Charités (AIC). D'autre part, depuis sa fondation, la Présidente de l'ACISJF participe aux réunions du Bureau avec droit de parole, mais sans droit de vote.

Lire la suite...

L’UMOFC : NOUVEAU MILLÉNAIRE

2001

En mars 2001, l'Assemblée Générale de l'UMOFC a lieu à Rome (Italie) sur le thème « La Mission prophétique des Femmes ». Plus de 750 femmes participant représentant tous les continents. A l'aube du nouveau millénaire, les femmes de l'UMOFC ont exprimé un fort message d'espérance. Les priorités votées: Education, Violence contre la femme et droits humains.

Maria Eugenia Díaz de Pfennich (Mexique) est réélue Présidente Générale.

Lire la suite...

Voix de Femmes

Marzo 2020 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Eduquons pour répondre à l'appel à la sainteté". 

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Galeries de photos

galerias

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

wordcloud FAQ

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel