​+39 0669887260 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon 

Art et Méditation - juin 2022

Rebeca y Eliezer

Bartolomé Esteban Murillo (Séville 1618 – 1682), Rébecca et Eliezer, 1660 environ, huile sur toile, cm 108 x 151,5, Madrid, Musée du Prado.

Mois de juin.

Femmes de l’Ancien Testament : Rébecca.

Parmi les chameaux de son maître, le serviteur en prit dix et il s’en alla, emportant tout ce que son maître avait de meilleur. Il se leva et s’en alla vers l’Aram-des-deux-Fleuves, à la ville de Nahor. Il fit agenouiller les chameaux en dehors de la ville, près d’un puits d’eau, à l’heure du soir, l’heure où les femmes sortent pour y puiser. Il dit : «Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, permets-moi de faire aujourd’hui une heureuse rencontre et montre ta faveur à l’égard de mon maître Abraham.

Lire la suite...

Art et Méditation - mai 2022

1545140165137318 Jacopo del Sellaio il trionfo di Mardocheo Inv. 1890 n. 493Jacopo del Sellaio (Florence 1442 – 1493), Le Triomphe de Mardochée, 1485 c., tempera sur bois, cm 44,5 x 60, Florence, Galerie des Offices.

Mois de mai.

Femmes de l’Ancien Testament: Esther.

L'histoire d'Esther est racontée par le livre homonyme de la Bible. Il se compose de 10 courts chapitres qui racontent Haman, un prince puissant à la cour du roi Assuérus (mieux connu sous le nom de Xerxès), et sa mauvaise intention de détruire tous les Juifs vivant sur le territoire perse, pour se venger de Mardochée, un Juif qui avait refusé de s'incliner à son passage.

Lire la suite...

Art et Méditation - avril 2022

Guercino Abramo ripudia Agar e Ismaele

©Pinacoteca di Brera, Milano

Le Guerchin, Giovan Francesco Barbieri dit (Cento 1591 – Bologne 1666), Abraham renvoie Agar et Ismaël, 1657, huile sur toile, cm 115 x 152, Milan, Pinacothèque de Brera

Mois d’avril.

Femmes de l’Ancien Testament: Agar.

On connaît exactement l'origine de cette toile. Elle a été commandée au peintre par la communauté de Cento qui voulait rendre hommage au cardinal légat de Ferrara Lorenzo Imperiali. Nous ne connaissons pas la raison du choix du sujet, cependant nous sommes conscients que ce que l'image nous présente est relaté au chapitre 21 du livre de la Genèse. Déjà au chapitre 16 il est dit que Sara, la femme d'Abraham, ne pouvant avoir d'enfant, propose à son mari de donner un enfant à son esclave Agar afin que le mari puisse avoir une progéniture. C'est chose faite et, malgré quelques tensions entre les deux femmes, apaisées par l'intervention de l'ange du Seigneur, “Agar enfanta un fils à Abraham, qui lui donna le nom d’Ismaël. Abraham avait quatre-vingt-six ans quand Agar lui enfanta Ismaël” (Genèse 16, 15-16).

Lire la suite...

Art et Meditation - mars 2022

Giuditta Botticelli

Sandro Botticelli (Florence 1445 – 1510), Le retour de Judith à Béthulie, 1572, tempera sur bois, cm 31 x 25, Florence, Galerie des OfficesMois de mars.

Femmes de l’ancien Testament: Judith.

Toute l'histoire de Judith est racontée dans le petit livre de la Bible qui porte son nom. La narration de la descente de l'armée assyrienne sur Israël, de l'orgueil et de l’arrogance montrés par Holopherne, commandant suprême de Nabuchodonosor, de sa décision d'assiéger la ville de Béthulie, occupant notamment les aqueducs et les sources d'eau se déroule en 16 chapitres.

Lire la suite...

Art et méditation - février 2022

KhW Tintoretto

© KHM-Museumsverband

Tintoret, Jacopo Robusti dit le (Venise 1518 – 1594), Suzanne au bain, 1555-56 environ, huile sur toile, cm 187 x 220, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

Mois de février.

Femmes de l’Ancien Testament : Suzanne.

Il y avait un habitant de Babylone qui se nommait Joakim. Il avait épousé une femme nommée Suzanne, fille d’Helkias. Elle était très belle et craignait le Seigneur. Ses parents étaient des justes, et ils avaient élevé leur fille selon la loi de Moïse. Joakim était très riche, et il possédait un jardin auprès de sa maison ; les Juifs affluaient chez lui, car il était le plus illustre d’entre eux. Deux anciens avaient été désignés dans le peuple pour être juges cette année-là ; ils étaient de ceux dont le Seigneur a dit : « Le crime est venu de Babylone par des anciens, par des juges qui prétendaient guider le peuple.» Ils fréquentaient la maison de Joakim, et tous ceux qui avaient des procès venaient les trouver. Lorsque le peuple s’était retiré, vers midi, Suzanne entrait dans le jardin de son mari, et s’y promenait (livre de Daniel 13, 1-7).

Lire la suite...

Art et méditation - Janvier 2022

Moisés salvado de las aguas

©Museo Nacional del Prado ©Archivo Fotográfico Museo Nacional del Prado

Véronèse, Paul Caliari dit le (Vérone 1528 – Venise 1588), Moïse sauvé des eaux, 1580 environ, huile sur toile, cm 57 x 43, Madrid, Musée du Prado

Mois de janvier.

Femmes de l’Ancien Testament : la fille de Pharaon

Un homme de la tribu de Lévi avait épousé une femme de la même tribu. Elle devint enceinte, et elle enfanta un fils. Voyant qu’il était beau, elle le cacha durant trois mois. Lorsqu’il lui fut impossible de le tenir caché plus longtemps, elle prit une corbeille de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de goudron. Elle y plaça l’enfant, et déposa la corbeille au bord du Nil, au milieu des roseaux. La sœur de l’enfant se tenait à distance pour voir ce qui allait arriver. La fille de Pharaon descendit au fleuve pour s’y baigner, tandis que ses suivantes se promenaient sur la rive. Elle aperçut la corbeille parmi les roseaux et envoya sa servante pour la prendre. Elle l’ouvrit et elle vit l’enfant. C’était un petit garçon, il pleurait. Elle en eut pitié et dit : «C’est un enfant des Hébreux». La sœur de l’enfant dit alors à la fille de Pharaon : «Veux-tu que j’aille te chercher, parmi les femmes des Hébreux, une nourrice qui, pour toi, nourrira l’enfant ?» La fille de Pharaon lui répondit : «Va». La jeune fille alla donc chercher la mère de l’enfant. La fille de Pharaon dit à celle-ci : «Emmène cet enfant et nourris-le pour moi. C’est moi qui te donnerai ton salaire». Alors la femme emporta l’enfant et le nourrit. Lorsque l’enfant eut grandi, elle le ramena à la fille de Pharaon qui le traita comme son propre fils ; elle lui donna le nom de Moïse, en disant : «Je l’ai tiré des eaux». (Exode 2, 1-10)

Lire la suite...

Art et méditation - décembre 2021

Immagine 2021 11 30 120733

© Brukenthal National Museum

Jacob Jordaens (Anvers 1593 – 1678), La Sainte Famille, 1625-30 environ, huile sur toile, cm 113,1 x 118,5, Sibiu, Musée National Brukenthal.

Mois de décembre.

Nous terminons notre voyage dans lequel nous avons été accompagnés par la figure de saint Joseph, le gardien de la Sainte Famille. Et nous le faisons à l'aide d'une peinture qui est en quelque sorte exceptionnelle. Elle a été réalisée par l'un des peintres les plus importants de la ville d'Anvers, célèbre et bien connu et deuxième, en termes de renommée, derrière le grand Peter Paul Rubens, dont il est devenu le principal collaborateur après le départ d'Anthony Van Dick pour l’Italie.

Lire la suite...

Art et méditation - novembre 2021

Bronzino da KHMWien

© KHM-Museumsverband - https://www.khm.at/en/objectdb/detail/318/?offset=2&lv=list

Bronzino, Agnolo di Cosimo dit le (Monticelli 1503 – Florence 1572), Sainte Famille avec Sainte Anne et Saint Jean-Baptiste, 1540 environ, huile sur bois de peuplier, cm 126,8 x 101,5, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

Mois de novembre.

Nous sommes confrontés à un tableau de la maturité de Bronzino, qui devint l'un des peintres préférés des Médicis, la famille qui régna sur Florence. La célébrité certaine du peintre est signifiée  par le fait que le tableau est signé: sur la pierre sous le pied gauche de Jésus, nous lisons BROZINO FIORETINO.

Lire la suite...

Art et méditation - octobre 2021

Sagrada Familia del pajarito

Image © website Museo Nacional del Prado

Bartolomé Esteban Murillo (Séville 1617 – 1682), La Sainte Famille à l’oisillon, 1650 environ, huile sur toile, cm 144 x 188, Madrid, Musée du Prado.

Mois d’octobre.

Contempler ce tableau produit toujours une grande joie, car le peintre a privilégié la dimension quotidienne et simple de la vie de la famille de Jésus, qui est finalement revenue à Nazareth, comme en témoignent, à droite, les outils du menuisier.

Lire la suite...

Art et Meditation - septembre 2021

fuga egittoAlbrecht Altdorfer, Ruhe auf der Flucht nach Ägypten, 1510, Cat. No. 638B

© Staatliche Museen zu Berlin, Gemäldegalerie / Jörg-P. Anders

Link: https://we.tl/t-xo1zjQWcfQ

Albrecht Altdorfer (Ratisbonne 1480 – 1538), Le repos pendant la fuite en égypte, 1510, huile sur bois de tilleul, cm 58,2 x 39,3, Berlin, Gemäldegalerie.

Mois de septembre.

Ce petit tableau est avant tout un acte de foi et de dévotion de la part du peintre. En témoigne l'inscription dont il a voulu signer l'œuvre et que l'on retrouve en bas à gauche, devant la base ronde du bassin de la fontaine: «Le peintre Albert Altdorfer de Ratisbonne vous a consacré d'un cœur fidèle, Sainte Marie, ce cadeau pour son salut". Je suis ému par le désir de mettre au service de son salut ce qu'il peut faire de mieux, peindre. Et il le fait d'une manière louable avec un travail petit mais très élaboré.

Lire la suite...

Art et méditation - août 2021

Sacra famiglia Mantegna

© Gemäldegalerie Alte Meister, Staatliche Kunstsammlungen Dresden - Photo by Elke Estel/Hans-Peter Klut

Andrea Mantegna (Isola di Carturo 1431 – Mantoue 1506), Sainte Famille, 1495-1500, détrempe à l'œuf et huile de lin sur toile, cm 75 x 61,5, Dresde, Gemäldegalerie Alte Meister

Mois d’août.

La toile du grand peintre de Mantoue a été presque certainement faite pour la dévotion privée. Nous savons peu de choses sur l'histoire de la peinture, mais si nous la fixons et la contemplons, même devant cette œuvre, nous pouvons lire dans les replis du sens et écouter les émotions qu'elle suscite en nous.

Lire la suite...

Art et méditation - Juillet 2021

Rembrandt. La fuite en Egypte. D.Couineau

© Tours, musée des Beaux-Arts, cliché Dominique Couineau

Rembrandt Harmenszoon van Rijn, (Leyde 1606 – Amsterdam 1669), La fuite en Egypte, 1627, huile sur bois, cm 26 x 24, Tours, Musée des Beaux-Arts, don de Mme Benjamin Chaussemiche, 1950. Inv. 1950-13-1

Mois de juillet

Cette représentation de la fuite de la famille de Jésus en Égypte est vraiment unique. La première chose qui nous frappe est la petite taille de l'image. Cela suggère que le peintre encore jeune, au début de la vingtaine, a dû peindre pour un client – laïc ou religieux – qui souhaitait conserver l'œuvre chez lui pour une dévotion privée.

Lire la suite...

Aidez la mission de l'UMOFC

Voix de Femmes

Copertina marzo 2022 n.57 FRA OK

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Souffrance et Résilience - Journée Internationale des Femmes 2022".

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Pilar Bellosillo

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel

wordcloud FAQ

Galeries de photos

galerias