​+39 0669887260 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon 

ART ET MÉDITATION - SEPTEMBRE 2017

El Greco SEPT

Le Greco, Dominikos Theotokopoulos dit le (Candie, 1541  – Tolède, 1614), La guérison de l'aveugle, 1570 environ, huile sur bois de peuplier, cm 65,5 x 84, Dresde, Gemäldegalerie

“Jésus parcourait toute la Galilée; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple” (Mt 4, 23).

L'évangéliste Matthieu nous dit en quoi consistait l'annonce du Royaume: la prédication, l'enseignement et les guérisons.

L’œuvre que le grand peintre espagnol a peint représente un moment significatif dans la vie publique de Jésus. Que ce soit l'épisode raconté dans l'Evangile de Marc (10, 46-52) à la sortie de Jéricho, que ce soit – très probablement –la guérison racontée par Jean dans le chapitre 9 de son Evangile et située à Jérusalem, nous sommes en face d’un grand miracle qui suscite un intérêt et un grand écho parmi ceux qui ont suivi l'œuvre de Jésus.

Certes, le miracle cause l'émerveillement et la discussion, comme en témoignent les gestes et les expressions du groupe de droite. Il y a des jeunes et des vieux, tous enveloppés dans des vêtements aux couleurs brillantes et élégantes. Ils sont nombreux, ils sont agités, mais le seul qui semble intéressé par ce qu'ils font est le chien au premier plan au centre du tableau.

Nous non plus, nous ne sommes pas trop intéressés par le groupe à droite, parce que notre regard est attiré par le geste de Jésus, à gauche, vers l'aveugle qui l'a arrêté sur la route. À genoux devant lui, le jeune homme a laissé ses pauvres choses et il demande à Jésus de le guérir. Il ne le voit toujours pas, mais sa main tient la main gauche de Jésus. Et avec les doigts de sa main droite, Jésus touche les yeux éteints de l’aveugle.

Le résultat nous le connaissons et dans le récit de Jean le témoignage de l’aveugle aux Juifs est très beau et touchant : “Jamais encore on n’avait entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance. Si lui n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire” (Jn 9, 32-33).

Et enfin, revenu pour rencontrer (et cette fois aussi pour voir) Jésus, voici sa profession de foi: “Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors. Il le retrouva et lui dit: «Crois-tu au Fils de l’homme?». Il répondit: «Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui?». Jésus lui dit: «Tu le vois, et c’est lui qui te parle.». Il dit: «Je crois, Seigneur!» Et il se prosterna devant lui” (Jn 9, 35-38).

En regardant la belle œuvre du Greco, nous voulons aussi répéter avec l’aveugle notre profession de foi en Jésus: “Je crois, Seigneur!”.

Aidez la mission de l'UMOFC

Voix de Femmes

Copertina luglio 2022 n.58 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Les femmes en action - Surmontant la pandémie".

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Pilar Bellosillo

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel

wordcloud FAQ

Galeries de photos

galerias