Facebook X Twitter Instagram Youtube 

Événements

Atelier de l'Observatoire mondial des femmes en Tanzanie

DSC 0306

Ici, les participants à l'atelier, avec le Dr Dorothy Gwajima, ministre tanzanienne du développement communautaire, du genre, des femmes et des groupes spéciaux, au centre. PH@PatoCaruso

À Dar es Salaam, en Tanzanie, s'est récemment achevé le deuxième atelier organisé par l'Observatoire mondial des femmes (OMF), intitulé "Réseau africain contre la violence et la discrimination à l'égard des femmes. Premiers pas".

L'événement de quatre jours, prévu du 3 au 6 juillet 2023, avec la participation de 26 organisations laïques, 27 congrégations et 5 conférences religieuses représentant 22 pays, a répondu aux attentes d'être une réunion clé pour l'autonomisation des femmes et l'initiation d'un changement positif. Au cours de cet événement transformateur, l'Observatoire a présenté les premiers résultats de ses activités en Afrique et a mis en lumière les meilleures pratiques existantes.

« Pour près de la moitié de la population féminine africaine, le principal problème est d'être une victime invisible de la violence et de la discrimination. Ce qui est encore plus préoccupant, c'est que cela se produit systématiquement et est répandu à tous les niveaux sociaux », a expliqué Mónica Santamarina, présidente générale de l'Union mondiale des organisations féminines catholiques et de son Observatoire. « En collaboration avec la Fondation Hilton, souligne la présidente, nous mettons en œuvre un projet visant à éradiquer la discrimination et la violence à l'égard des femmes en Afrique, pour un changement de paradigme culturel et social ».

Dans cette perspective, l'Observatoire se concentre sur la promotion de réseaux de collaboration entre les congrégations religieuses et les organisations de la société civile, ainsi que sur la mise en œuvre d'activités de formation et de développement des capacités pour les femmes.

Patricio Caruso, consultant de l'Observatoire, a souligné l'alignement et la continuité de l'atelier avec l'événement de 2022 organisé au Kenya, en insistant sur son importance pour le renforcement des réseaux entre les organisations laïques, les congrégations et les institutions dans divers pays africains.

L'atelier, qui s'est déroulé à la fois en anglais et en français, a proposé des activités de formation et a accueilli des intervenants de renom, experts dans divers domaines.

À ce jour, l'initiative d'écoute de l’OMF a directement impliqué en Afrique 10 680 femmes à travers le continent qui ont eu l'opportunité de partager leurs histoires de douleur ainsi que leurs réalisations à travers une enquête ciblée. En outre, 110 femmes "expertes", travaillant en étroite collaboration avec diverses communautés dans 37 pays africains et contribuant à des résultats significatifs au sein de leurs institutions au fil des ans, ont partagé leurs expériences en matière de violence et de discrimination à l'égard des femmes. Parmi les 110 femmes impliquées, 59 sont des laïques et 51 des religieuses.

Ana Martiarena, coordinatrice du projet, a considéré l'événement de juillet comme une occasion d'étendre cette invitation à d'autres organisations, institutions et individus, en les encourageant à apporter leurs connaissances, leurs méthodes de travail et leurs expériences pour lutter contre la discrimination et la violence en Afrique.

L'initiative a été soutenue par la campagne sociale qui invite les gens à "devenir ambassadeur des invisibles". Cette campagne est un appel à la participation active pour apporter des changements afin que même les femmes les plus vulnérables et sans défense puissent avoir une voix et le respect de leur dignité. Tout le matériel de la campagne peut être téléchargé sur la page web de l'Observatoire et est diffusé sur les plateformes de médias sociaux Facebook et Instagram du WWO.


Pour en savoir plus sur les principaux événements de l'atelier de Tanzanie, cliquez ici.

DSC 0274DSC 0285 DSC 0294

Couverture médiatique

https://www.vaticannews.va/it/mondo/news/2023-07/donne-africane-chiesa-visibilita-vulnerabili.html

https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2023-07/tanzanie-l-observatoire-mondial-des-femmes.html

https://www.vaticannews.va/pt/africa/news/2023-07/tanzania-umofc-capacitar-mulheres-para-um-futuro-livre-de-viol.html

https://www.vaticannews.va/sw/church/news/2023-07/hotuba-dorothy-gwajima-warsha-wanawake-wakatoliki-barani-afrika.html

https://www.vaticannews.va/sw/church/news/2023-07/mtandao-afrika-dhidi-ukatili-ubaguzi-wanawake-hatua-ya-kwanza.html

https://www.chiesa-cattolica.it/le-donne-africane-alla-chiesa-chiediamo-di-dare-visibilita-alle-piu-vulnerabili-23754.html?doing_wp_cron=1688418286.4612660408020019531250

Logo completo color in

Aidez la mission de l'UMOFC

Magazine "Voix de Femmes"

Copertina marzo 2024 n.63 FRA Pagina 1

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: " Prenons le chemin joyeux de l'amour familial, de la maternité et de la paternité ".

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Pilar Bellosillo

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel

wordcloud FAQ

Galeries de photos

galerias

Femmes Eglise Monde, l'édition mensuelle des femmes de L'Osservatore Romano

dcm fra