+39 0668400213 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon

Journée de l’UMOFC 2016

13 Mai 2016 - Jubilé de la Miséricorde

Préparée par la Région Europe

Narrateur Le Pape François nous a fait un cadeau : il nous a invités à célébrer une année très spéciale, une année consacrée à la miséricorde. Nous allons nous concentrer cette année sur la miséricorde. Il convient de réfléchir sur la manière dont nous la vivons et la pratiquons dans notre environnement. L’intitulé du Jubilé nous le rappelle : “Miséricordieux comme le Père”. Nous allons donc prier, en cette journée de l’UMOFC, sur ce thème, afin que cela nous aide à vivre comme il nous est demandé. 

Dans le point 2 de la Bulle d’indiction, il nous dit :

 

Lecteur n°1 Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché.

Narrateur En cette journée de l’UMOFC, voici le moment de nous arrêter et de nous demander comment nous, femmes du monde entier, vivons ces paroles du Pape. On a toujours dit que les femmes ont une sensibilité particulière face aux problèmes et aux difficultés des autres. C’est le moment d’ajouter à cette sensibilité la grâce de la miséricorde.  (Moment de réflexion/prière).

Lecteur n°2  Les paroles chargées de sens que saint Jean XXIII prononça à l’ouverture du Concile pour indiquer le chemin à suivre : « Aujourd’hui, l’Épouse du Christ, l’Église, préfère recourir au remède de la miséricorde plutôt que de brandir les armes de la sévérité… (Misericordiae Vultus, 4).

Narrateur n°2  Nous sommes l’Eglise et, en cette qualité, concernées par tout ce qui la touche. Nous nous réjouissons toutes de la célébration du Concile Vatican II car il a signifié un grand pas en avant dans le fait de sentir cette réalité dans nos vies. Les documents qui furent approuvés ont été et sont une grande aide pour vivre notre foi et notre engagement.

S’approcher des autres avec miséricorde ne doit pas être seulement le désir du Pape, mais celui de chacune et chacun de nous. S’approcher des autres avec les “entrailles de la miséricorde devant toute misère humaine” comme le dit la Prière Eucharistique de la Messe doit être notre principale préoccupation. Qui n’a pas de “misère” dans sa vie ? Nous avons tous besoin de la miséricorde des autres, mais les autres aussi ont besoin de notre miséricorde. Comment nous approchons-nous de ceux qui ont des problèmes ? (Moment de réflexion/prière).

Lecteur n°1  “Eternel est son amour” : c’est le refrain qui revient à chaque verset du Psaume 135 dans le récit de l’histoire de la révélation de Dieu. En raison de la miséricorde, tous les événements de l’Ancien Testament sont riches d’une grande valeur salvifique.... La miséricorde fait de l’histoire de Dieu avec Israël une histoire du salut. C’est comme si l’on voulait dire que non seulement dans l’histoire, mais aussi dans l’éternité, l’homme sera toujours sous le regard miséricordieux du Père.. (Misericordiae Vultus, 7) (Réciter le psaume 135)   (Tous) (Dans le calme)

Lecteur n°2  La mission que Jésus a reçue du Père a été de révéler le mystère de l’amour divin dans sa plénitude. « Dieu est amour  »…. Face à la multitude qui le suivait, Jésus, voyant qu’ils étaient fatigués et épuisés, égarés et sans berger, éprouva au plus profond de son coeur, une grande compassion pour eux. (Misericordiae Vultus, 8)

Narrateur n°2 Si la mission que Jésus a reçue du Père fut de “révéler le mystère de l’amour divin en plénitude”, nous, ses disciples, avons la même mission. Comment allons-nous refléter l’amour du Père ? L’Evangile nous montre clairement l’attitude de Jésus ; par conséquent, c’est ainsi, comme Lui, que nous devons agir dans notre vie, dans notre environnement et dans la manière de nous comporter avec les autres, y compris les ennemis. Et une attitude très appréciée, c’est celle du pardon. Jésus nous indique que nous devons toujours pardonner. C’est un bon signe de miséricorde.

Lecteur n°3 Dans les paraboles de la miséricorde, Jésus révèle la nature de Dieu comme celle d’un Père qui ne s’avoue jamais vaincu jusqu’à ce qu’il ait absous le péché et vaincu le refus, par la compassion et la miséricorde. Nous connaissons ces paraboles, trois en particulier : celle de la brebis égarée, celle de la pièce de monnaie perdue, et celle du père et des deux fils (cf. Lc 15, 1-32). Dans ces paraboles, Dieu est toujours présenté comme rempli de joie, surtout quand il pardonne. Nous y trouvons le noyau de l’Evangile et de notre foi, car la miséricorde y est présentée comme la force victorieuse de tout, qui remplit le coeur d’amour, et qui console en pardonnant. (Misericordiae Vultus, 9) (Lire la parabole de l’Enfant Prodigue)

Intentions de prière :

  1. Pour ceux qui se sentent seuls et abandonnés, pour qu’ils trouvent toujours des personnes miséricordieuses qui les accompagnent dans leurs difficultés. Prions
  2. Tous : Souviens-toi, Seigneur, de ton amour
  3. Pour ceux qui souffrent de la violence, quelle qu’en soit la nature, particulièrement les femmes qui sont celles qui en souffrent le plus, pour que le Seigneur les en libère. Prions
  4. Tous : Souviens-toi, Seigneur, de ton amour
  5. Pour ceux qui commettent la violence, pour que le Seigneur arrache le coeur de pierre qu’ils ont dans la poitrine et qu’il leur mette un coeur de chair. Prions
  6. Tous : Souviens-toi, Seigneur, de ton amour
  7. Pour nous qui sommes réunies dans cette célébration, pour que le Seigneur nous donne des entrailles de miséricorde pour traiter toutes les personnes avec amour. Prions
  8. Tous : Souviens-toi, Seigneur, de ton amour
  9. Pour les réfugiés et les chrétiens qui meurent à cause de leur foi, pour qu’ils soient raffermis par la miséricorde de Dieu et pour que leurs persécuteurs se convertissent. Prions
  10. Tous : Souviens-toi, Seigneur, de ton amour

Lecteur n°3 L’Eglise a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Evangile, qu’elle doit faire parvenir au cœur et à l’esprit de tous. L’Epouse du Christ adopte l’attitude du Fils de Dieu qui va à la rencontre de tous, sans exclure personne. (Misericordiae Vultus, 12)

Narrateur n°3  A de nombreuses reprises, on a accusé l’Eglise d’avoir des normes très exigeantes, de manquer de miséricorde et nombreux sont ceux qui se sont éloignés d’elle pour cette raison. Par la communion des saints, nous contribuons tous à la vertu et au péché de l’Eglise. Femmes de l’UMOFC, nous proposons d’être le visage miséricordieux du Père. Nous proposons de renforcer la certitude de nous sentir aimées du Père et, pour cette raison, de porter à toute l’humanité ce sentiment pour que tous bénéficient de sa grâce.

Lecteur n°4 J’ai un grand désir que le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Ce sera une façon de réveiller notre conscience souvent endormie face au drame de la pauvreté, et de pénétrer toujours davantage le coeur de l’Evangile, où les pauvres sont les destinataires privilégiés de la miséricorde divine. La prédication de Jésus nous dresse le tableau de ces oeuvres de miséricorde, pour que nous puissions comprendre si nous vivons, oui ou non, comme ses disciples. Redécouvrons les oeuvres de miséricorde corporelles : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Et n’oublions pas les oeuvres de miséricorde spirituelles : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts.(Misericordiae Vultus, 15)

Lecteur n°3  Qu’en cette Année Jubilaire l’Eglise fasse écho à la Parole de Dieu qui résonne, forte et convaincante, comme une parole et un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour encourager et pardonner. Que l’Eglise se fasse la voix de tout homme et de toute femme, et répète avec confiance et sans relâche : « Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, ton amour qui est de toujours  » (Ps 25, 6).(Misericordiae Vultus, 25)

Narrateur n°3  Que Marie, Mère de Miséricorde, nous aide dans notre engagement d’être “Miséricordieux comme le Père” et que nous rendions présent dans le monde l’amour avec lequel il aime toutes les personnes, ses fils et filles.

PRIERE A MARIE, REINE DE LA PAIX, PATRONNE DE L’UMOFC.

(Tous)

O Dieu très aimant, Ton Fils, Jésus est venu en ce monde

pour accomplir Ta volonté et nous laisser Sa Paix.

Par l’intercession et l’exemple de notre très sainte Mère,

Marie, Reine de la Paix, accorde-nous la sagesse et l’humilité

pour renvoyer cette Paix au monde.

Inspire nos pensées, nos paroles

et nos actes pour porter le témoignage

de Ta présence en nos cœurs.

Fais que ton Esprit Saint nous comble de grâces et de bénédictions

afin que nous poursuivions

tes œuvres de paix pour toute l’humanité

Amen.

Voix de Femmes

WV49 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Une planète saine dépend de nous tous". 

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Galeries de photos

galerias

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

wordcloud FAQ

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel