​+39 0669887260 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon 

Art et Méditation - Juin 2018

Antonello da Messina

Antonello de Messine (Messine 1430 –1479), La Crucifixion, 1475 – huile sur bois cm 59,7x42,5 – Anvers, Musée royal des beaux-arts

Le petit tableau devait certainement être utilisée pour la dévotion privée d'une personne importante qui avait commandé la peinture. Antonello a mis sa signature en bas à gauche où il a écrit: "1475 - Antonellus messaneus me pinxit" (Antonello de Messine m'a peint en 1475).

Certains éléments doivent être soulignés. Tout d'abord le contraste entre la calme de Jésus, crucifié au centre de la scène, et les deux condamnés avec lui, qui sont accrochés à deux troncs. Leur position désordonnée semble indiquer leur rébellion face à la condamnation, tandis que Jésus a complètement accepté d'aller vers la mort, même injuste, parce que cela fait partie de la volonté de son Père et de sa mission dans le monde.

Les seuls personnages témoins de la scène sont Marie, la mère de Jésus, qui, assise sur le sol, semble abandonnée à la méditation de ce qui se passe, et Jean, le disciple bien-aimé, qui à son tour semble contempler le tourment auquel Jésus, le Maître, est soumis.

Il y a aussi plusieurs symboles dans les nombreux détails que nous pouvons remarquer si nous abordons le travail avec un regard attentif. La chouette, qui est un animal nocturne, peut représenter tous ceux qui se sont écartés de la lumière et vivent dans les ténèbres du péché; les serpents qui traversent le crâne au premier plan nous rappellent le péché originel. Au pied de la croix il y a un crâne parce que, selon une croyance médiévale, la croix de Jésus a été érigée exactement sur la tombe d’Adam: cela signifie que le salut fait par Jésus s'élève exactement pour renverser la chute du péché originel, cause de la présence du mal dans le monde et dans la vie de l'humanité. À côté du bois de la croix, il y a une nouvelle pousse, pour représenter la nouvelle vie qui a été générée par le sacrifice du Christ.

Une dernière note concerne le paysage en arrière-plan. Selon des études récentes, les collines de la peinture sont inspirées par la vision réelle d'Antonello du détroit de Messine depuis les collines de la vallée du torrent Camaro, une rivière assez importante qui coulait dans le détroit.

J'aime penser qu’avoir placé la Crucifixion de Jésus dans un paysage réel et contemporain pour le peintre et le client de l’œuvre signifie que celui qui contemple la scène de la mort du Christ sur la croix - comme le font Marie et Jean - revit le mystère dans l’actualité de sa vie.

 

Merci, Seigneur Jésus,

parce qu'avec ta mort tu as racheté le monde!

 

Aidez la mission de l'UMOFC

Voix de Femmes

Copertina luglio 2022 n.58 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Les femmes en action - Surmontant la pandémie".

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Pilar Bellosillo

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel

wordcloud FAQ

Galeries de photos

galerias