+39 0668400213 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon

Message mensuel juillet 2020

WhatsApp Image 2020 07 02 at 11.27.25LES FEMMES COMME UN CLOCHER QUI APPELLE

Chères amies :

Comme il est agréable d'entendre le son des cloches quand on arrive dans une ville ! Comme il est agréable d'entendre l'écho d'une femme quand elle a été pleinement une femme dans sa vie !

Il y a trois jours, Anita est morte, une femme laïque, épouse, mère, enseignante et missionnaire. Je l'ai rencontrée il y a de nombreuses années lorsqu'elle s'est fiancée à son mari, un jeune membre de nos groupes missionnaires. Toute sa vie, elle a fait preuve d'une grande féminité dans son don de soi, pleine de raffinement, de joie et de générosité. Elle avait près de 50 ans. Entourée de l'affection de sa famille, après une longue lutte contre la maladie, elle est allée vers la Maison du Père. Celles d'entre nous qui croient en la vie éternelle sont sûres que son « écho » continuera à porter beaucoup de fruits. L'hommage vidéo que la communauté du foyer d'enfants « Notre-Dame du Ciel », où elle était en mission, lui a rendu se termine par ces mots : « nous sommes en deuil mais nous touchons le Ciel parce qu'il y a une nouvelle Étoile ».

Nous, mes chères amies, sommes appelées à être comme un clocher qui sonne pour annoncer la bonne nouvelle du salut de Jésus. Avec notre intuition, notre sensibilité particulière, notre capacité d'expression et notre unité intérieure, nous devons exercer la diaconie de la vérité et de la charité pour « faire résonner » la tendresse de l'amour de Dieu. Et si la Parole de Dieu et les enseignements de l'Église résonnent autour de nous, alors nous sommes des évangélisatrices et des catéchistes.

Aujourd'hui, l'Église nous offre une nouvelle nourriture pour nous alimenter dans cette diaconie de vérité et de charité. Il s'agit du Directoire pour la Catéchèse (DC), publié par le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Evangélisation, en application du magistère pontifical d'Evangelii Gaudium. Il s'adresse non seulement aux catéchistes et aux éducateurs mais aussi à tous les membres d'associations comme la nôtre, en raison de leur « grande capacité évangélisatrice » qui fait de nous une « richesse de l'Église », à condition que nous prenions soin de la formation et de la communion ecclésiale (Cf. DC, 305 ss).

Ce temps d'enfermement et de protection mutuelle, auquel nous soumet le Covid-19, peut être propice à l'approfondissement de ce nouveau lien dans notre processus de formation. Le texte recommande que les organisations laïques « offrent une catéchèse qui favorise une adhésion vitale à la personne du Christ, une capacité de discernement évangélique dans des situations complexes, une disponibilité au dialogue avec tous et une rectitude morale qui évite la dissociation entre foi et vie, entre appartenance à l'Église et engagement dans le monde » (DC, 391).

Et il nous donne des critères importants comme celui qui se réfère au gender, une orientation qui « remet en question le fait révélé que "l'homme et la femme les ont créés" (Gn 1, 27). Selon cette position, l'identité de genre ne serait plus une donnée originale que la personne doit accepter et remplir de sens, mais une construction sociale qui se décide de manière autonome, complètement détachée du sexe biologique. (...) L'Église (...) ne juge pas les gens, mais nous invite à les accompagner toujours, quelle que soit leur situation. Elle est cependant consciente, du point de vue de la foi, que la sexualité n'est pas seulement un fait physique, mais une réalité personnelle, une valeur confiée à la responsabilité de la personne. Ainsi, l'identité sexuelle et l'expérience existentielle doivent être une réponse à l'appel originel de Dieu » (DC, 377).

Permettez-moi de vous recommander le Directoire, afin de rendre encore plus féconde la tâche d'évangélisation personnelle et communautaire que, par la grâce de Dieu, vous accomplissez déjà. Je vous propose quelques clés de lecture et de réflexion.

Trois concepts de base traversent les chapitres : le témoignage pour faire grandir l'Église non pas par prosélytisme mais par attraction, la miséricorde pour rendre crédible la proclamation du Message, et le dialogue pour respecter la liberté sous l'impulsion de l'amour, n'excluant personne. Nous devons accompagner le discernement et la liberté des autres avec humilité et respect. Le but est de libérer la catéchèse de la poursuite du seul objectif de recevoir un sacrement, mais de lui faire chercher à mieux comprendre son insertion dans le mystère du Christ et progressivement dans la communauté ecclésiale.

La catéchèse doit faire résonner continuellement la proclamation de Pâques dans le cœur de chaque personne, afin que sa vie soit transformée (DC, 55). Une attention particulière doit être accordée aux prisonniers, aux personnes handicapées, aux immigrants, aux personnes âgées, aux familles, aux adultes, et ne pas se limiter aux enfants et aux jeunes. Il est nécessaire d'éduquer à la pauvreté évangélique, en promouvant la fraternité et en encourageant une réaction aux situations de misère et d'injustice, afin de répondre avec une « culture de l'inclusion » qui l'emporte sur la « culture du déchet », en mettant l'accent sur l'accueil, la confiance et la solidarité avec "un engagement concret et direct, avec des signes tangibles d'attention aux pauvres et aux marginaux" (DC, 388).

Et puisque l'"écologie intégrale" fait partie de la vie chrétienne, l'évangélisation et la catéchèse doivent encourager une profonde « conversion écologique » pour prendre soin de la création et inspirer les vertus propres à une existence non consumériste (DC, 384). Nous sommes également appelées à nous consacrer pédagogiquement à la culture numérique à l'ère de la mondialisation, en utilisant différents langages tels que la narration, l'art et la musique.

Nous sommes confrontées à de nouveaux défis. Espérons que les femmes de l’UMOFC les accueilleront pour que nous "soyons le clocher" et puissions dire au moment le plus décisif de notre vie sur terre, comme Sainte Thérèse de Lisieux : « Je passerai mon ciel à faire le bien sur terre ».

Avec affection,

 

María Lía Zervino, Servidora

Présidente Générale de l'UMOFC

Voix de Femmes

luglio 2020 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Éliminons la discrimination et la violence contre les femmes". 

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Galeries de photos

galerias

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

wordcloud FAQ

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel