​+39 0669887260 - info@wucwo.org - Nous contacter

twitter iconface iconinstagram icon 

Message Mensuel Mars 2021

Monthly message March 2021

Femmes de l’UMOFC : priantes, fraternelles et missionnaires

Chères amies :

Nous vivons une année particulière dans l'histoire de l'humanité parce que nous essayons de sortir de la crise mondiale générée par la Covid-19. Le virus a aggravé les situations d'injustice et les tragédies dont souffrait déjà une grande partie de l'humanité et de notre planète. Comme le pape nous le rappelle souvent : on ne sort jamais d'une crise de la même façon, mais en mieux ou en pire.

Et pour l’UMOFC, c'est une année encore plus spéciale. Le Conseil de l’UMOFC a décidé de prolonger notre 110e anniversaire de fondation jusqu'en 2021. De cette façon, malgré la pandémie, nous le célébrerons en retournant à nos racines, pour obtenir la "sève" dont nous avons besoin pour collaborer à la transformation que le monde exige de nous aujourd'hui.

En raison de la diversité des cultures des organisations membres de l’UMOFC, chaque femme, chaque organisation, chaque pays ou région, aura une réponse différente pour surmonter l'urgence et sortir de la crise mieux qu'auparavant. Cependant, je pense que nous avons un dénominateur commun : le profil des femmes de l’UMOFC. Ce profil n'est pas différent de ce que le Pape rappelle aujourd'hui pour toute l’Église : que le style de Jésus dans l’Évangile est celui de la proximité, de la compassion et de la tendresse. (cf Angelus du 14 février 2021).

Et ce profil n'est pas différent, pourrait-on dire, de la "sève" qui émerge de nos racines. C'est pourquoi je partage avec vous ma réflexion de ces jours sur un merveilleux texte que Pie XII a consacré au XIVe Congrès international de l’UMOFC en 1957. Le Souverain Pontife décrit dans un long message le problème de la "promotion de la femme" et caractérise notre mission et notre apostolat autour de trois aspects : l'apostolat de la vérité, l'apostolat de l'amour et l'apostolat de l'action.

L'apostolat de la vérité qu'il rend explicite comme étant la relation de la femme avec Dieu, son appartenance au Christ et sa dépendance de l'Église. Parmi ses affirmations, il nous dit que : "il ne suffit pas de connaître Marie et sa grandeur ; il faut aussi s'approcher d'elle et vivre dans le rayonnement de sa présence (pour) une meilleure compréhension du Christ et une union plus intense avec ses mystères". La conclusion que j'ai tirée de ces points essentiels est que pour vivre main dans la main avec Marie, en vérité par rapport à Dieu, à Jésus et à l'Église, nous devons être des FEMMES PRIANTES.

Pie XII explique que l'apostolat de l'amour consiste à aider les peuples dans le besoin "sans avoir le sentiment de suffisance comme si l'on avait tout à donner et rien à recevoir", mais en valorisant les dons des autres et en pouvant s'édifier par la proximité des pauvres et des indigents. Avec nos catégories pastorales, nous pouvons affirmer que c'est une impulsion à vivre comme des FEMMES FRATERNELLES.

 Et il exhorte les femmes de l’UMOFC à l'apostolat d'action pour accomplir "le grand devoir missionnaire de tous les chrétiens" (...) en apportant "aux individus, aux familles et aux sociétés l'essence de la Rédemption (...) par l'action concertée de toutes les femmes catholiques qui, grâce à votre Union, sont de plus en plus conscientes de leur mission commune, de l'effort qui les appelle à la solidarité, en tant que membres vivants d'une même Église, pour faire pénétrer partout le royaume du Christ". En d'autres termes, il nous encourage à être une Union des FEMMES MISSIONNAIRES.

Si nous lisons tout ce message à la lumière de Vatican II, il est évident que notre identité de femmes priantes, fraternelles et missionnaires est en profonde communion avec le magistère du Pape François. Je propose que nous nous imprégnions de ses récentes catéchèses du mercredi consacrées à la prière, que nous renouvelions l'appel à être des "Samaritains", souligné dans les documents Fraternité humaine (4 février 2019) et Fratelli tutti (4 octobre 2020) et que nous devenions une "Église en sortie" pour réaliser "le rêve missionnaire d'aller vers tous" (Evangelii Gaudium, 31).

Conformément à ce programme de vie, l’UMOFC célèbre la Journée internationale de la femme 2021, en lisant Fratelli tutti, avec des femmes leaders d'autres religions, avec Le Groupe de Consultation des femmes du Conseil pontifical pour la culture et en collaboration avec le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et le patronage des ambassades auprès du Saint-Siège dirigées par des femmes, dans un webinaire - en anglais, français, espagnol et italien, le 3 mars à 9h00 CET - ouvert au public.

Au milieu de l'incertitude d'aujourd'hui et conscientes de notre propre fragilité, soyons des femmes profondément enracinées dans la prière quotidienne, qui bougent solidairement sous l'impulsion de l'amour fraternel et qui brûlent du zèle de présenter le visage du Christ à tous, sans laisser personne derrière ou sur la touche. À l'approche de la Semaine Sainte, que Marie nous enseigne à être comme Elle, à offrir au monde entier un visage féminin de l'Église avec proximité, compassion et tendresse.

                                                                                                           

María Lía Zervino, Servidora

Présidente Générale de l'UMOFC

Aidez la mission de l'UMOFC

Voix de Femmes

Copertina WV56 FRA

Voix des Organisations: témoignage de l'engagement des membres de l'UMOFC sur le thème: "Allons de l'avant ! Célébrer et marcher avec l'UMOFC".

Lire quelques extraits

Abonnez-vous à notre magazine

Pilar Bellosillo

Vidéo Institutionnelle de l'UMOFC

Newsletter de I'UMOFC

newsletterVous pouvez ici rester informés des activités de l'UMOFC en lisant le dernier numéro de notre newsletter. 

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez-nous sur YouTube

youtube channel

wordcloud FAQ

Galeries de photos

galerias